Pourquoi relocaliser la monnaie ?

Il ne s’agit pas d’un but en soi mais d’un moyen pour changer nos façons de consommer et notre rapport à la monnaie. Ce n’est pas que du fric ! Ce qui va redonner du sens aux échanges ne va pas venir directement de la MLC mais du type de prestations

que la MLC va favoriser (1)Sur les critères de réussite d’un projet de MLC : http://monnaie-locale-complementaire-citoyenne.net/?p=401

Lors de la réunion du groupe « argumentaires » du 31 janvier 2011 (2)Lire le CR : http://monnaie-locale-romans.org/?p=732, Annie et Michel ont présenté un tableau concernant le flux théorique de monnaie restant dans l’économie locale lorsqu’on utilise une monnaie locale en comparaison avec l’euro. Que deviennent 100 euros injectés dans une économie locale ; hypothèse 1 quand il reste à 80% dans le circuit local ; hypothèse 2 : quand seulement 20% reste localement. Au bout de 5 échanges, la monnaie relocalisée a permis pour 369 € d’échange alors que la monnaie « fuyante » n’atteint qu’un total cumulé de 125 €.

Dans le cas de la Mesure, même en admettant une fonte de 2% à chaque échange, cela donne 480 € pour une somme initiale de100 € au bout de 5 échanges.

Ce schéma est parlant car il montre la quantité d’argent qui reste en circulation dans l’économie locale en utilisant la Mesure alors qu’avec l’euro très rapidement l’argent sort de l’économie locale. Il devra être rajouté au document de présentation.

Notes et Références

1 Sur les critères de réussite d’un projet de MLC : http://monnaie-locale-complementaire-citoyenne.net/?p=401
2 Lire le CR : http://monnaie-locale-romans.org/?p=732

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *