Rien ne va plus quand, amenée dans les valises de 2 ou 3 monnaies, la « start-up nation » monétaire déboule dans le réseau, avec ses « managers », ses équipes salariées du business ESS, ses cabinets d’études rémunérés, son « prêt à penser », ses modes de « gouvernance », une bonne dose de suffisance et, bien sûr, sa stratégie à peine dissimulée du « pousse-toi de là que je m’y mette ».Lire la suite…