Réunion préparatoire des 12èmes rencontres des MLC

Le 24 mai au moment où les participants étaient invités à se rendre à la conférence de Patrick Viveret à Bayonne

Sont présents Philippe et Françoise (Abeille Villeneuve sur Lot), Michel et Annie (La Mesure Romans), Jean-Paul Pla (sol Violette Toulouse), Jean-Claude, Catherine et Sandra trois personnes du Pays de Retz qui se proposent d’accueillir les 12èmes rencontres, Marie Fare (université de Lyon2) et Gérard (Abeille Villeneuve sur Lot). Pas d’ordre du jour précis, mais on fait un bilan des deux jours que nous venons de passer et la recherche d’idées pour orienter les prochaines rencontres.

Nos amis du Pays de Retz ont des idées : envoyer un message mensuel donnant envie de venir, utilisation de la lettre des MLC ; l‘hébergement ; cagnotte collective ; utilisation d’un lieu public ; quantité et qualité des repas (référence au Bien vivre) ; animation par des professionnels (Pierre Ropa).
On revient sur l’image du disque central (pas seulement les valeurs mais comment on les met en œuvre ?)

Philippe (Abeille Villeneuve sur Lot) veut partir de la définition du réseau des MLC pour imaginer ce qu’on peut faire avec le Sol ? Il cite Dante (Eusko 64 Bayonne) : « chaque monnaie prépare de son côté en re-questionnant ». Célina (Collectif Richesse) a semble-t-il fait ce travail pour le réseau Sol mais sans suite. C’est un préalable. Pour le réseau des MLC chaque monnaie redit comment elle compte faire vivre le Manifeste. On ne pourra pas définir ce qui est commun aux deux réseaux si Sol n’a pas fait aussi le travail de son côté.
On évoque un nom pour ces douzièmes rencontres : Les rencontres du Réel (en écho au nom du pays de Retz où circule le « Retz’l)
Le groupe Rencontres souhaite co-signer un texte (réticence probable de Dante). Il faut prendre nos responsabilités et révéler la « dérive ». (On évoque le nom de Jacques Stern)

Philippe (Abeille 47) pense qu’un texte est insuffisant, il faut le compléter de propositions concrètes : définir le réseau MLC.

Jean-Paul suggère de demander à chaque monnaie de s’exprimer sur ce dernier point et retourne avant la rencontre d’automne sa position au groupe Rencontres.

Michel (La Mesure Romans) rappelle que l’image de la roue est actée comme l’ont montré les retours des ateliers. Ce qui était implicite à Bidart doit être acté à la prochaine rencontre : c’est de la responsabilité du groupe Rencontres de l’expliciter et de clarifier les caractéristiques du réseau MLC. Ce qui réunit le réseau : l’âme des fondateurs mais aussi l’intégration continue dans le groupe [rencontres] des organisateurs… des rencontres du réseau.
On fait ensuite le point des monnaies Sol qui sont en circulation et on évoque la confusion que peut apporter leur présence dans le réseau MLC : il y a celles qui sont « manifestement » dans le réseau (au sens propre et figuré) et celles qui s’y rallient. La Gonette : « monnaie sociale complémentaire » va démarrer dans le cadre du réseau Sol mais participe aux rencontres du réseau MLC. Elle n’est pas la seule.

Françoise parle de reprendre la maîtrise de l’organisation : le réseau des MLC « existantes ». Lorsque des décisions sont à prendre seules ces monnaies peuvent participer. Parmi celles qui sont en projet, certaines peuvent se reconnaître dans le réseau. Mais il est utile de prévoir un stade spécifique pour l’ « accueilli » dans le réseau : un temps pour comprendre, un temps pour décider d’adhérer et de signer le Manifeste ou pas. C’est le réseau qui organise les rencontres pas les invités !
Michel se demande si l’Eusko partage notre disque dur. La préparation a failli se faire sans communication avec le réseau Rencontres. Il a fallu une première relance puis une seconde plus violente pour qu’on puisse obtenir une trame de programme (Patrick Viveret a accepté la présidence de l’association Sol dans la perspective d’une fusion des deux réseaux, condition indispensable pour préparer l’avenir). Le programme initial prévoyait d’envisager concrètement un rapprochement des deux réseaux. Par téléphone avec Dante un nouveau programme a été élaboré, qui devait se terminer par une conférence à 11h. On a appris le jour même qu’il s’agissait d’une conférence de Patrick Viveret. Il y avait une OPA sur le réseau des MLC. A aucun moment on n’a parlé d’animation et on a vu que Dante s’y est collé.
Les MLC requièrent le support papier pour manifester leur citoyenneté. Il y a beaucoup de projets avec différentes sortes de monnaies. Le Sol est plus souple sur la plupart des caractéristiques du réseau MLC. Par contre le réseau pourrait adhérer à la boite à outils d’Ecosol . Les 12èmes ne pourraient-elles pas célébrer le baptême des « monnaies locales complémentaires citoyennes » (MLCC) ?

Philippe insiste sur le fait que ce sont les rencontres du mouvement des monnaies locales et que c’est nous qui les organisons. Le Sol veut exister, mais Ecosol vend une gamme de produits pour justifier le retour sur l’investissement de 450000€ apportés initialement par la Macif, le Crédit coopératif et Chèques déjeuner qui forment avec l’association Sol la coopérative Ecosol. La gestion par un représentant de Chèques déjeuner conduit à vendre des produits. Frédéric Bosquet a été remplacé par Andréa. Elle nous a précisé qu’il devrait rester 150000€, ce qui correspond à trois années de salaires. Andréa a dit qu’on ne savait pas comment cela allait continuer. L’idée d’un groupement d’employeurs au service des monnaies locales (établissement des fiches de paye,…) permettrait de trouver auprès des monnaies locales les ressources complémentaires nécessaires. Mais où sont les monnaies citoyennes ? Quel projet dans le disque dur ? (Philippe signale que Dante est rentré dans le comité de pilotage d’Ecosol en 2014). La réflexion sur l’argent n’y est plus ; on a bien vu à Bidart que le groupe Anim se focalise essentiellement sur les techniques d’animation.

On revient un temps sur le parcours d’Andréa : F.O.L.I.E., Emmaüs Montauban, Sol Violette avec F. Bosquet… Patrick Viveret reconnaissait en 2011 (ITW dans la Gazette des communes) que Sol est plus descendant qu’ascendant, mais il faut que les monnaies restent « citoyennes ». L’animation de Sol pose la question du rapport entre l’expérimentation et la vision. Patrick Viveret veut sortir du microcosme et a une vision pour dans trente ans. Mais aujourd’hui ?

La discussion se recentre sur les douzièmes rencontres et Sandra résume : un texte doit décrire également ce qu’on fait après. Qui invite le réseau des MLC au baptême de la « monnaie locale complémentaire citoyenne » MLCC ? On avait besoin de l’échec de Bidart…Nantes sera le retour au Réel, ce doit être un mouvement fort. Les ateliers éclatés permettront de sortir des « pépites ».

Le partage d’expériences (forum ouvert) peut se faire le soir autour d’une question centrale : partir du questionnement de chaque monnaie et aboutir à une synthèse à partir du concret. « Comment je fais vivre le manifeste ? ex : je propose la fonte »

Dans le forum ouvert les nouveaux vont poser des questions : il faut plusieurs monnaies pour les accueillir.

En Novembre, cela se déroulera sur un weekend normal. Vendredi soir buffet auberge espagnole avec Guitare. Reprise le samedi à 9h00. Après midi de 16h30 à 19h30. Le samedi soir : un temps réservés aux questions des nouvelles monnaies.
On propose une première réunion téléphonique avant fin juin. Mais il faudrait disposer du texte avant…On envoie le texte, validé en réunion téléphonique vers le 15 Août et on demande une réponse pour la fin septembre.
→ A partir de notes prises par G. Logié le 24 mai 2015 à Bidart et d’une discussion avec Philippe Lenoble

1 commentaire sur “Réunion préparatoire des 12èmes rencontres des MLC”

  1. Bonjour, j’aimerais joindre Mr Gibbe pour lui proposer de participer au festival Souffleurs d’Avenir co-organisé avec Alternatiba06.
    Je suis référente du quartier économie et finance, peut-être souhaiterait-il parler du projet de la monnaie locale de Cagnes sur Mer et/ou Alpes d’Azur?
    Serait-ce possible de recevoir les coordonnées de Mr Gibbe?
    Cordialement.
    Flavie
    06 03 63 32 53

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *