Age de faire – Tiré à part

Marie-Christine dans un de ces mails parle de notre « tontine » ; c’est l’expression que je retiens. Voilà que je vois les choses :

  1. un groupe de « contributeurs » constitue la tontine pour assurer la faisabilité financière du projet
  2. Evidemment, chaque « contributeur » est, de droit, un rédacteur
  3. Mais je vois mal que nous refuserions un bon article écrit par un « rédacteur » n’appartenant pas à un groupe « contributeur » (à condition évidemment, que l’article « joue le jeu » : il ne doit pas en profiter pour « promouvoir » son propre projet mais être écrit pour être valable pour tous).
  4. Une fois le « tiré à part » bon à imprimer ; il me semble intéressant de permettre à des projets « non-contributeurs » d’acheter par exemple 100 exemplaires (ce qui permettra aux groupes contributeurs de baisser leur mise de départ). Dans le projet le plus cher, l’exemplaire revient à 13,4 centimes d’euros ; ce qui revient à « payer » : 13,40 €. Ce qui semble plus que raisonnable et modeste.
  5. Mais cette dernière possibilité (achat après coup) est importante, car elle permettra aussi d’augmenter le tirage.

 

Voici pour le moment la liste des « contributeurs »

  •  Les Abeilles :  200 €
  • La Mesure : pas plus de 400 €
  • AID (La réunion) : contribution « immédiate » de 100 €
  • AISES : 100 €
  • OPDLM : 100 €
  • La Bogue : 100 € ?
  • L’Epi (Le Havre) : 100 €
  • Lucioles : plutôt oui, mais toujours en attente
  • Le Nostra : (autour de) 100 €
  • L’Eusko : réponse en septembre
  • Heol (Adess) : 100 €
  • Projet Cévennes (Gard) : 100 €
  • Il me semblait que ATB avait proposé 100 € (mais je ne retrouve pas le mail)
  • Il me semble que le Sol-Violette aussi avait proposé une participation
  • Si j’en ai oublié, mille excuses : qu’il me le signale…

 

Proposition de partenariat faite par la Scop L’âge de faire-le journal à la plateforme des monnaies locales complémentaires.

Le journal L’âge de faire propose aux membres de la plateforme des monnaies locales complémentaires un partenariat. Ce partenariat consiste à contribuer à la production d’un support d’information pour tous les groupements qui portent des dynamiques de MLC. Suite à différents contacts avec des groupes portant ces dynamiques, il semble en effet que ce type de support constitue pour eux une demande. L’objectif serait d’informer le grand public sur l’existence, le fonctionnement et les avantages des monnaies locales complémentaires.

 

La contribution du réseau des MLC à la conception de ce support est de 2 ordres

 

  1. Participation dans la conception et la réalisation :Par allers/ retours, selon des modalités à fixer, elle participe à la conception et à la rédaction du support d’information, en partenariat avec l’équipe de rédaction de L’âge de faire. L’âge de faire peut proposer un « chemin de fer », un premier contenu qui peut faire l’objet d’un retour du réseau… le but étant de répondre au mieux au besoin identifié, à savoir présenter les MLC au plus grand nombre.
  2. Participation financière et soutien au pilotage du projet.
  • Le réseau des MLC finance le coût lié à la production technique des supports tirés à part (voir devis indicatif pour format proposé)
  • Il s’associe à L’âge de faire dans sa recherche de partenaires extérieurs : clairement, nous pensons demander des financements auprès de mécènes, tels que la Fondation Charles Léopold Meyer. Ces financements permettraient d’une part, de financer le temps passé par l’équipe de L’âge de faire à la réalisation du support, et d’autre part,  de faire bénéficier le réseau des MLC d’un tirage plus important.
  • Votre appui à cette démarche pourrait se matérialiser par un argumentaire expliquant en quoi ce support vous serait utile pour communiquer sur un projet « d’utilité sociale ».  A noter que la décision de la fondation n’influencerait pas le partenariat entre L’âge de faire et la plateforme.

 

Format de support proposé

Il s’agit d’un support papier de 4 pages A3, repliables pour former un livret de 8 pages A4. Ce format présente l’intérêt de pouvoir s’intégrer dans les pages centrales du mensuel L’âge de faire… donc de diminuer les coûts de réalisation pour un « tiré à part ».

  • Il serait diffusé dans L’âge de faire comme partie intégrante du journal.
  • Il serait téléchargeable gratuitement sur le site de l’âge de faire et des MLC (ou le site de chaque monnaie…), sous licence libre à usage non commercial ( ?).
  • Et il serait diffusé par tout groupement qui achèterait des « tirés à part ». Les groupements partenaires au projet bénéficieraient des tarifs « prix coûtant » à la sortie de l’imprimeur ; L’âge de faire participerait à la marge à la diffusion des « tirés à part » pour d’éventuels lecteurs intéressés.

 

Cadrage de base du contenu

Un support papier visant à expliquer au grand public ce qu’est une monnaie locale complémentaire. On privilégierait, voire on ne parlerait que des démarches qui viennent de la base, à voir avec vous. Il serait destiné à un premier contact avec la notion, pourrait être utilisé par les associations ayant déjà mis en place une monnaie, mais aussi celles en cours de montage de projet. Il pourrait être distribué gratuitement sur les stands des associations porteuses de projet, pourrait faire l’objet de distribution dans les boites aux lettres, chez les prestataires…

Pour ce faire, il devrait aborder de manière très simple les

tenants et aboutissants des MLC, sous une forme facile à appréhender : témoignages d’utilisateurs, interviews de prestataires… tout ça est à définir avec vous.

Il nous paraît très difficile de « personnaliser » ces supports selon les différentes monnaies. Il faudrait convenir d’un support utilisable par toutes les monnaies qui participeraient au partenariat… Cela permettrait par ailleurs aux monnaies encore à l’état de projet de pouvoir bénéficier de ce support. On pourrait envisager de mettre les logos, ou les contacts des groupes qui ont participé au financement ?

Pour la personnalisation, une solution peut-être de laisser un petit espace vierge, histoire de tamponner un contact différent pour chaque association.

 

Devis indicatifs pour les « tirés à part » :  Devis indicatif à +/- 10 %

 

Pour 4 pages A3 , transformé en format 8 pages A4

  • Proposition 1
  • format 29×41 sur papier 65g ISO95
  • Recoupe du pli pour transformation en format 20×28 :
  • tirage: 10 000 ex : 985 € ttc (915 Ht) pour 10 000 explaires
  •  +/ – 1000 = 35  € (ht)
  • poids d’un exemplaire en gr :  15g
  • + frais postaux : 150 euros
  • + frais rédaction l’AdF : 204.2 euros ttc (200 ht)

→ Soit un total de  1340 euros TTC, (1265 HT) (soit 746 exemplaires pour 100 euros)

 

  • Proposition 2
  • format 29×40 papier 52g  ISO76 (voir explaire plan Esse)
  • pas de recoupe
  • 856 euros TTC pour 10 000 ex, soit 800 euros HT
  • +/- 1000 = 25 euros
  • Poids de 12 g
  • + frais postaux : 140 euros
  • + frais rédaction l’AdF : 204.2 euros ttc (200 ht)

→ Soit un total de 1200 euros TTC, (1140 euros HT) (soit 833 exemplaires pour 100 euros)

 

 

 

 

 

1 commentaire sur “Age de faire – Tiré à part”

  1. Nous on veut bien être des contributeurs mais pour l’instant on peut qu’à 50 euros. TTC. On a pas beaucoup de moyens encore. Noura de Respublica. Le Canut. Lyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *